Pénurie de Médecins : Cuba peut-elle aider l’Ardèche ?

Sous ce titre, le journal Le Dauphiné Libéré du 29 Octobre consacre un dossier à ce sujet avec un titre en première page et la totalité de la quatrième de couverture.Le journal explique : « Les élus ardéchois de tous bords politiques ont fait front commun en allant rencontrer l’ambassadeur de Cuba à Paris . L’entrevue, initiée par le conseiller régional communiste François Jacquart, pourrait déboucher sur la venue de médecins cubains en Ardèche. »

L’ambassadeur Elio Rodfriguez Perdomo a confirmé la disponibilité de Cuba sur cette hypothèse : « Nous souhaitons renforcer la coopération avec les collectivités . Nous avons les ressources humaines pour le faire. Nous pouvons contractualiser avec vous et répondre à vos besoins. Oui nous sommes disponibles ». En effet Cuba, qui a l’un des taux de médecins les plus importants au monde, intervient déjà dans plusieurs dizaines de pays.

Du coté de l’État français nous n’en sommes pas là . Si la loi Buzyn prévoit que la Martinique, la Guadeloupe et Saint Pierre et Miquelon puissent avoir recours à des médecins cubains pour un temps limité en cas de besoin. Pourquoi pas l’Ardèche 


Pour cela il faudra changer la loi, l’élargir à la France métropolitaine, vaincre les réserves de l’Ordre des médecins. Désormais la question est posée. Les déserts médicaux en France ont besoin de médecins. La coopération sanitaire internationale peut, pour partie, y répondre. Cuba a les médecins, nous les besoins, alors qu’attend-t-on ?

Cubacooperation