Le blocus américain oblige les entreprises de pays tiers à cesser leurs contrats de location avec Cubana de Aviación

Les nouvelles sanctions des États-Unis contre Cuba, qui empêchent ses compagnies aériennes d'État de louer des avions, ont contraint la compagnie Cubana de Aviacion à suspendre mercredi ses liaisons avec le Mexique, le Venezuela et une partie des Caraïbes.

"Conséquemment aux dernières mesures prises par les États-Unis contre Cuba", Cubana de Aviacion arrêtera d'assurer les vols à destination de Mexico, Cancun (Mexique), Saint-Domingue (République dominicaine), Caracas (Venezuela), Port-aux-Princes (Haïti) et les départements français d'outre-mer de Martinique et Guadeloupe, a dit le directeur adjoint de la compagnie, Arsenio Arocha, cité par des médias locaux.

Le 18 octobre, le Gouvernement des États-Unis a annoncé de nouvelles mesures économiques coercitives unilatérales contre Cuba, dont la mise en œuvre affecte le secteur de l'aviation civile cubain, en particulier la compagnie aérienne cubaine.

Depuis son arrivée à la Maison Blanche en 2017, Donald Trump a intensifié le blocus avec des mesures qui affectent le tourisme, les investissements, les envois de fonds et les importations de carburant.
Cuba  dénonce ces mesures  comme de l'ingérence étrangère et attentatoire aux droits de ses citoyens.

Source: Cubadebate