Cuba montre au monde, en ces temps de coronavirus, ce que signifie la véritable solidarité. L'île envoie aujourd'hui 22 brigades médicales pour lutter contre la pandémie de covid-19 dans le monde entier. Même la région la plus riche d'Italie peut compter sur leur engagement concret. Cubanismo.be lance une nouvelle campagne en ligne . Cuba sauve des vies et mérite donc le prix Nobel #Cubasalva

Signez notre pétition ! Regardez cette vidéo (2 min)

Cubanismo.be avait convié la militante LGBTQI cubaine Teresa Fernandez à participer à des conférences et des rencontres à Gand, Anvers, Bruxelles, Hasselt et Malines dans le cadre du mois Belmundo organisé à Gand. Rétrospective d'une visite - raccourcie par le coronavirus - mais réussie et une courte vidéo de salutation aux personnes qu'elle n'a pas pu rencontrer.
Sur la photo : Teresa avec Anja Meulenbelt, féministe néerlandaise, sur la grève des femmes à l'Université de Gand le 8 mars

Le 15 avril, la Belgique déplorait officiellement 4 857 cas de décès liés au Covid-19 et 34 809 contaminations confirmées . Les cours ont été suspendus et quelque peu échangés contre un enseignement à distance via les plates-formes en ligne et les écoles offrent un accueil minimal. Comment l’enseignement se passe-t-il actuellement à Cuba ?

Le coronavirus est apparu à Cuba à la mi-mars. Les mesures de confinement ont bien évidemment eu un impact sur notre partenaire local Centro Felix Varela. Maintenant ils se servent de leur réseau climatique et de leur méthodologie unique dans la lutte contre cette épidémie. Nous avons réalisé une interview en ligne avec deux de leurs bénévoles. 

Isabelle Vanbrabant, présidente de l'association belge Cubanismo.be, a estimé qu'il était nécessaire de redoubler d'efforts pour faire connaître la réalité de l'île et ses difficultés dues à l'impact du blocus.

Encore un exemple du caractère meurtrier du blocus étasunien contre Cuba :

Un groupe de 16 Belges et 2 Autrichiens est arrivé à Cuba le 13 mars, pour un voyage de tourisme solidaire. Le vol de retour était prévu pour le 2 avril, mais la crise du coronavirus a chamboulé leurs plans. Heureusement, tout le monde est rentré chez lui en toute sécurité, mais cela n'a pas été facile.

Le week-end dernier, un groupe de 39 médecins et infirmiers cubains est arrivé dans la minuscule principauté d'Andorre, également gravement touchée par l'épidémie de coronavirus. Andorre est un des derniers pays qui s’ajoute aux dizaines autres où du personnel médical cubain a déjà débarqué pour aider à combattre coronavirus.

Cuba a envoyé des brigades médicales en Italie et Andorre, mais également dans dix autres pays de par le monde, ce qui lui vaut un grand respect au niveau international.

Dimanche, un don de matériel médical provenant de la Chine est arrivé à Cuba afin d'aider ce pays à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Cuba continue à travailler sans relâche pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Ce constat a été confirmé lors de la réunion conduite par le président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez, et le Premier ministre, Manuel Marrero Cruz, où il a été procédé à une analyse exhaustive de la situation du nouveau coronavirus dans le pays.

Pages