Résurgence de COVID dans l'ouest de Cuba

Cuba est confrontée à une résurgence du coronavirus dans ses provinces occidentales, et surtout à La Havane, où la semaine dernière, 114 infections/100.000 habitants ont été détectées (à titre de comparaison : >300 à Anvers à la mi-août). Le gouvernement a réagi immédiatement en prenant des mesures strictes, notamment un couvre-feu de 19h à 5h du matin à La Havane depuis hier. Toutefois, le faible nombre de décès est frappant.

Au total, 4 332 infections ont été détectées, selon le ministère de la Santé (MINSAP).  Sur un total de 5 438 tests effectués le 30/08, 59 étaient positifs. Un total de 398 223 tests ont déjà été effectués sur cette île des Caraïbes, selon le Dr Francisco Durán, directeur du département épidémiologique du ministère de la Santé (MINSAP).

Les cas confirmés sont tous des Cubains (25 femmes et 34 hommes), et parmi eux, 35 sont asymptomatiques. Le Dr Durán a également indiqué qu'aucun décès n'était signalé —donc le nombre de morts du COVID à Cuba reste 94— mais que huit patients étaient dans un état critique, et 14 autres gravement malades.

Le faible nombre de décès confirme l'efficacité des protocoles et des traitements utilisés dans les soins aux patients, la validité des mesures prises et des efforts des spécialistes et scientifiques dans la prise en charge et le traitement des patients atteints de COVID-19.

Actuellement, 1 141 personnes sont prises en charge pour observation clinique et épidémiologique, 548 autres sont suspectées d’être infectées et 558 sont effectivement malades ; parmi celles-ci, 536 ont une évolution clinique stable, explique M. Durán.

Depuis l'annonce du premier cas le 11 mars, Cuba a travaillé dur pour endiguer la propagation de cette maladie, bien qu'il y ait maintenant une résurgence dans les provinces de La Havane, Artemisa, Pinar del Río et Matanzas, à la suite d’activités et de célébrations rassemblant de grands groupes de personnes, et aussi dans certains quartiers résidentiels où le virus s'est rapidement multiplié.

Contagiés dès11/3                     hospitalisés              récupérés dès avril                 décédés dès 11/3
Coviddata Cuba 30/08

Parmi les 59 cas confirmés le 30 août, quatre ont moins de 18 ans, mais le nombre de cas positifs chez les jeunes adultes est significatif : ils représentent 30 des 59 cas signalés aujourd'hui. À ce jour, 3 378 patients ont été guéris, et 51 sont sortis de l'hôpital le 30 août.

M. Durán insiste sur la nécessité de renforcer toutes les actions préventives, et de ne pas négliger le contrôle et les règles de distanciation, ainsi que la protection hygiénique et sanitaire.

À La Havane, par conséquent, tout transport non essentiel est interdit à l'intérieur de la province, ainsi qu'à destination et en provenance d'autres provinces. Les gens doivent également rester chez eux, à moins que le télétravail ne soit pas possible pour les services essentiels. De plus, la rentrée scolaire qui a bien eu lieu ailleurs à Cuba, dans des conditions similaires aux nôtres, a été reportée à La Havane. Une interdiction de sortie s'applique tout au long de la soirée et de la nuit. Les infractions sont sanctionnées par des amendes sévères

Source: Prensa Latina et Cubadebate