Plus de 200 médecins cubains débarquent en Afrique du Sud pour aider le pays à lutter contre le COVID-19

Une équipe de 217 médecins et professionnels de santé cubains est arrivée le 27/4 en Afrique du Sud, le pays qui compte le plus grand nombre de cas de coronavirus en Afrique. Ils aideront le gouvernement et le personnel médical à lutter contre le COVID-19.

Les spécialistes cubains ont été reçus par le ministre des Affaires étrangères, Naledi Pandor, et le ministre de la Défense, Nosiviwe Mapisa-Nqakula. Après avoir passé 14 jours en quarantaine, les médecins seront déployés dans tout le pays.

L'Afrique du Sud est le pays africain qui compte le plus grand nombre de cas d'infection à coronavirus : 4 546, suivi de près par l'Égypte (4 534) et le Maroc (4 065). Mais c'est aussi le pays qui effectue le plus de tests de dépistage, avec près de 170 000 tests réalisés dans des centres mobiles et des cliniques. Jusqu'ici, l’Afrique du Sud a eu 87 décès à déplorer, mais près de 1 500 guérisons.

La brigade cubaine est principalement composée de professionnels des soins primaires, mais aussi d'épidémiologistes, de biostatisticiens, de spécialistes en biotechnologie et d'ingénieurs médicaux.

Dans son dernier rapport, publié dimanche 26 avril, le ministre sud-africain de la Santé, Zwelini Mkihize, a souligné « la forte solidarité sociale et politique entre les deux pays » et salué la bonne volonté de Cuba, ainsi que les missions médicales que le pays envoie constamment à l’étranger.

« Comme elle l'a fait durant la difficile période de l'apartheid, Cuba nous aide à nouveau aujourd’hui en nous envoyant du personnel de santé », a déclaré M. Mkihize. « La situation actuelle exige coopération et solidarité. C’est ensemble que nous parviendrons à enrayer plus rapidement et plus efficacement la propagation du virus », a déclaré l'ambassadeur de Cuba à Pretoria.

Ces dernières semaines, le ministre sud-africain de la Santé s'est inspiré du modèle cubain de travail communautaire dans le secteur de la santé. Les tests de dépistage se multiplient dans les communautés, surtout dans les quartiers pauvres et densément peuplés.

Dans la province de Gauteng (le centre économique du pays, où se trouve Johannesburg, la plus grande ville d'Afrique du Sud, et la capitale du pays, Pretoria), des dépistages et des tests seront réalisés de manière généralisée tout au long de la semaine.

Les recherches et les tests se concentreront également sur la province du Cap-Occidental, qui comprend également la ville du Cap et compte le plus grand nombre de cas de COVID-19.

 

Près de 170 000 tests ont déjà été effectués en Afrique du Sud. Le pays compte 28 000 professionnels de la santé expérimentés qui assurent le suivi des contacts des personnes dont le test s’est révélé positif, afin d'aider à contenir la propagation de la maladie.

L’Afrique du Sud s’est par ailleurs inspirée de Cuba pour développer certaines initiatives, telles que le déploiement de cliniques mobiles dans tout le pays, ainsi que l’octroi à chaque centre de santé de moyens suffisants pour faire face à la pandémie.

Vanguardia