Les travailleurs cubains ont la parole

Le syndicat cubain célèbre son 80e anniversaire et son 21e congrès : pouvoir d'achat et fonctionnement au centre des débats

Ces derniers mois, la nouvelle constitution a été au premier plan de l'agenda politique et social de l'île. L'étape suivante consiste à rédiger des lois d'application (par exemple, sur les élections). Un autre événement important aura lieu à La Havane du 20 au 24 avril : le 21ème congrès du syndicat, avec comme mot d’ordre "Unité, engagement et victoire". Dans la perspective de cet événement, des millions de personnes ont discuté intensivement du travail syndical et des défis auxquels sont confrontés les travailleurs.



L'organisation syndicale cubaine CTC (Central de Trabajadores de Cuba) a été fondée en 1939, elle couvre 18 syndicats sectoriels et compte près de 3 millions de membres, ce qui représente 96% de tous les travailleurs. Le syndicat veut organiser, former, mobiliser, défendre et représenter les travailleurs afin de contribuer à la réalisation d'une société durable, prospère et socialiste. La classe ouvrière est l'épine dorsale de la révolution depuis 1959.

Tous les cinq ans, il y a un congrès national qui fait le bilan des dernières années, élit un nouveau conseil national et fixe le cap pour les cinq prochaines années. 1200 délégués - de tous les secteurs et de toutes les formes d'entreprise (entreprises publiques, coopératives, entreprises privées, indépendants) - et environ 50 observateurs étrangers de 16 pays et 30 organisations syndicales participeront au congrès.

Programme

Le premier jour, trois conférences auront lieu : la mise à jour du modèle socio-économique, les mesures politiques ayant un impact sur le monde du travail et la situation économique et les principaux défis et priorités en matière d'emploi et de salaires.

Le lendemain, les délégués rencontreront les plus hauts responsables des ministères et des différentes institutions pour discuter des propositions faites lors de la préparation du congrès.

Le troisième jour, les délégués seront divisés en cinq commissions qui traiteront des thèmes suivants : l'activité syndicale, la contribution des travailleurs à une économie efficace, le rôle du syndicat dans la réalisation de ses priorités, les défis auxquels le syndicat est confronté face à l'évolution du marché du travail et à la diversité croissante des entreprises, le travail politique et idéologique, les actions pour améliorer l'activité syndicale, la représentation et la défense des droits des travailleurs, la concertation avec les employeurs.

L'avant-dernier jour sera consacré aux invités étrangers, aux statuts et candidats au Conseil national (l'organe suprême de la CTC).

Le jour de clôture, le rapport du congrès et les rapports des commissions seront approuvés et le nouveau Conseil national et son secrétariat exécutif seront présentés.

Préparatifs : la parole est à la base

Les préparatifs du congrès ont commencé il y a quelques mois, avec la distribution de la convocation et des textes du congrès. Ils ont fait l'objet de discussions dans plus de 85 000 lieux de travail, auxquels 92 % des travailleurs ont participé. C'était aussi l'occasion pour chaque section syndicale de faire le point et de renouveler ses mandats. Lors de ces milliers de réunions, plus de 120 000 avis, près de 185 000 questions et commentaires et environ 155 000 propositions ont été enregistrés.

La plupart des questions et commentaires concernaient l'économie (et en particulier les salaires et les pensions) et l'amélioration du travail syndical. La plupart des critiques portaient sur les lacunes en matière de pouvoir d'achat, de primes, de l’appport et de participation des travailleurs, ainsi que sur les domaines à améliorer dans le travail syndical, par exemple le contrôle de la bonne application des conventions collectives, le respect de la législation du travail et un manque de combativité dans la résolution des problèmes.

La prochaine réunion nationale des travailleurs cubains aura lieu le 1er mai, lorsque des millions de travailleurs cubains manifesteront leur engagement.

Vous trouverez de plus amples informations sur le syndicat cubain dans notre brochure "Cuba, syndicalement vôtre”.