Le monde vote pour Cuba

Par 187 voix contre trois, avec deux abstentions, l'Assemblée générale des Nations unies a adopté jeudi soir à New York la résolution déposée par La Havane........ contre le blocus économique, commercial et financier américain de Cuba. Seuls les délégués des Etats-Unis, d'Israël et du Brésil ont voté contre la motion, tandis que la Colombie et l'Ukraine se sont abstenues. Tous les États membres de l'UE, y compris l'Allemagne et l'Autriche, ont à nouveau voté contre le blocus et en faveur de la résolution cubaine, tout comme la délégation suisse.

Une fois de plus, les efforts désespérés de Washington pour gagner autant d'alliés que possible contre Cuba n'ont guère porté leurs fruits. Comme le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodríguez l'a annoncé il y a quelques jours, le département d'État des Etats Unis a même appelé en octobre les ambassadeurs de quatre pays d'Amérique latine pour les convaincre de voter contre cette résolution. En fin de compte, seul le chef d'État fasciste brésilien Jair Bolsonaro a rejoint le front commun du président américain Donald Trump et du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Même Bogota et Kiev ont résisté aux pressions de l'administration américaine et se sont abstenus.

Au cours des deux jours de débat, de nombreux délégués ont pris la parole et présenté les positions de leurs pays respectifs. A l'exception de l'ambassadeur des Etats Unis, Kelly Craft, pratiquement tous les orateurs ont condamné la guerre économique des puissants Etats-Unis contre la petite île, qui était contraire au droit international.

Junge Welt