Aujourd'hui commence le IXe Sommet des Amériques, une rencontre au plus haut niveau organisée à Los Angeles, en Californie. Cuba le qualifie de sommet de l'exclusion. Cependant, il y a aussi le Sommet des peuples et de la démocratie.

Les peuples du monde s’opposent aux tactiques coercitives des États-Unis, qui tentent d'isoler les pays qui ne se soumettent pas à la volonté de Washington. La préparation du sommet de l'Organisation des États américains de juin 2022 a été particulièrement révélatrice à ce sujet. Des pays comme la Bolivie et le Mexique ont en effet menacé de boycotter le sommet de Los Angeles si Cuba, le Nicaragua et le Venezuela n’étaient pas autorisés à y participer.

Au cours du mois dernier, on a constaté une augmentation de la couverture médiatique par les agences de presse des questions de migration liées à Cuba. L'une des raisons de cette tendance est liée à la nécessité d'un visa de transit pour les Cubains au Panama et au Costa Rica. La question devient encore plus pertinente en raison de la situation migratoire tendue sur l'île. Toutefois, il s'agit d'une question beaucoup plus complexe qu'une simple exigence supplémentaire pour les voyages.

Ancien rédacteur en chef du Monde Diplomatique, Maurice Lemoine est un journaliste toujours très actif. Dans un long article, il expose la situation au Venezuela à la veille des élections de 2021 :

Laura Zuñiga Cáceres était notre invitée à ChePresente en 2017 où elle a témoigné de la lutte courageuse de sa mère Berta et du COPINH contre la construction d'un barrage hydroélectrique au milieu de l'habitat des Lenca dans le nord du Honduras. Il faudra attendre le 4 avril pour que le commanditaire du meurtre (condamné en juillet dernier) soit enfin puni, six ans après la date.

Le Dr Luther Castillo Harry, qui a étudié gratuitement à l'École latino-américaine de médecine (ELAM) de La Havane, a, au début de ce mois, été nommé secrétaire d'État aux sciences, à la technologie et à l'innovation scientifique dans le nouveau gouvernement de gauche au Honduras de Xiomara Castro. En 2012, il était notre invité à ChePresente à Bredene.

Une vague de gauche déferle à nouveau sur l'Amérique latine. Au Pérou, en Bolivie, au Brésil et au Guatemala, notamment, il y a eu des mouvements de protestation de masse et dans plusieurs autres pays, la gauche a remporté des élections. Dans le même temps, Cuba et le Venezuela ont été durement mis à l’épreuve, mais ils ont tenu bon malgré des tentatives de déstabilisation persistantes. Un regard sur l'année écoulée et sur l'année 2022.

Le 23 décembre 2021, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a approuvé la production, au Mexique et en Argentine, d'une variante du vaccin originalement développé par AstraZeneca. C’est une bonne chose, mais...

Lors des élections présidentielles, deux courants radicalement opposés se sont affrontés. Un candidat à la présidence représente les traditions démocratiques du Chili. L'autre incarne l'ancienne et la nouvelle droite chilienne, qui adopte des positions d'extrême droite. Le candidat progressiste l’a emporté, renforçant ainsi la nouvelle vague de gauche sur le continent.

Entretien avec Berthita Zúniga Cáceres, fille de Berta Cáceres (assassinée le 3 mars 2016) et qui lui succède à la tête de Copinh, une organisation populaire forte dans la résistance contre la dictature hondurienne

Pages