Cuba montre au monde, en ces temps de coronavirus, ce que signifie la véritable solidarité. L'île envoie aujourd'hui 22 brigades médicales pour lutter contre la pandémie de covid-19 dans le monde entier. Même la région la plus riche d'Italie peut compter sur leur engagement concret. Cubanismo.be lance une nouvelle campagne en ligne . Cuba sauve des vies et mérite donc le prix Nobel #Cubasalva

Signez notre pétition ! Regardez cette vidéo (2 min)

Alors que la situation épidémiologique à Cuba est sous contrôle et que tous les indicateurs sont en dessous des valeurs autorisées par l'Union européenne, l’île ne figure pas sur la liste des 15 pays avec lesquels l'Europe envisage de rouvrir ses frontières à compter du 1er juillet.

Aissa Naranjo, médecin généraliste, acitve chez notre partenaire Centro Félix Varela, témoigne dans cette vidéo de l'impact du blocus sur les soins de santé et plus particulièrement sur la lutte contre le COVID-19 à Cuba.

À partir de décembre 1951, Ernesto "Che" Guevara a fait une pause de neuf mois dans ses études de médecine pour voyager en moto à travers l’Argentine, le Chili, le Pérou, la Colombie et le Venezuela. L’un de ses objectifs était d’acquérir une expérience pratique de la lèpre. Le soir de son vingt-quatrième anniversaire, le Che se trouvait à La Colonia de San Pablo au Pérou, traversant la rivière à la nage pour rejoindre les lépreux. Il a marché parmi six cents lépreux qui vivaient dans des huttes dans la jungle et veillaient sur eux-mêmes à leur manière.

Le Comité international pour la paix, la justice et la dignité appelle les amis de Cuba et toutes les personnes de bonne volonté à soutenir la candidature des « Brigades médicales internationales Henry Reeve » au prix Nobel de la paix, pour l'importante contribution qu'elles apportent à l'humanité dans la lutte contre la pandémie causée par le coronavirus Covid-19. Signez notre pétition !

Marco Rubio et d'autres sénateurs républicains ont déposé un projet de loi visant à « sanctionner » les pays qui font appèl à des missions médicales cubaines. Dans ce projet de loi, ces pays sont qualifiés de complices de la traite des êtres humains... Signez notre pétition !

Un peu plus de six mois après le Coup d'Etat du 10/11 novembre 2019 en Bolivie contre le Président Evo Morales, actuellement réfugié en Argentine, ce dernier nous met en garde sur la situation désastreuse de son pays, soumis à un gouvernement de fait dirigé par la présidente autoproclamée Jeanine Anez qui non seulement réprime la population, provoquant des massacres, pourchassant et emprisonnant les dirigeants et militants politiques, mais détruit aussi de manière systématique le modèle social, économique et les avancées réalisées par le gouvernement renversé du MAS.

Iroel Sanchez est journaliste et ingénieur et raconte comment le blocus influence sa vie personelle. Un témoignage dans le cadre de la campagne 'De l'oxygène pour Cuba!' .Tu peux ajouter ton message de solidarité à https://nonaublocus.be/

Traditionnellement, Cubanismo.be organise sa journée d'information en juin.
Cette année, notre journée Cubanismo sera une soirée en ligne. Nous commençons par un Cub-Apero et ensuite Norma Goicochea, l'ambassadrice de Cuba en Belgique, sera notre invitée. Nous vous proposerons également des surprises musicales. Ne manquez pas ça !

Je dirais que comme cubains, nous sommes affectés personnellement par le blocus à cause des manques qui se présentent tous les jours dans la vie quotidienne... Il y a les limitations sur le plan économique, sur le plan du développement personnel de chacun.

Un contingent de médecins cubains est arrivé au Pérou pour collaborer à la lutte contre le Covid-19 dans le pays. Leur responsable, Raudel Vargas Olivera, a déclaré que cette mission était un honneur pour eux.

Pages